Que faire quand on bloque ?

Questions et débats à propos de la pige et des pigistes : tarif d'une pige, statut du pigiste, comment trouver des piges ? Comment vendre des piges ? Droits des pigistes, ...
Blancarde
Messages : 17
Inscription : 19 juin 2005, 17:00
Contact :

Que faire quand on bloque ?

Message non lu par Blancarde » 23 sept. 2005, 12:01

Bonjour à tous,

Question : que faire quand on est bloqué ?
Vous travaillez sur des propositions d'articles mais vous tournez en rond ( par exemple l'angle que vous avez choisi pour traiter un sujet vous semble flou. Et dans ce cas, comment peut-il convaincre le journal ?)

Pis encore, votre proposition de sujet a été acceptée par un journal mais là aussi ça bloque. Vous n'arrivez pas à avoir un contact avec l'entreprise, vous n'arrivez pas à préparer l'interview (pas assez ou trop de docs de travail).

Que faites-vous dans ces cas-là ? Ce genre de pannes vous arrive-t-elle souvent ?

Je vous remercie pour les réponses que vous pourrez m'apporter.

Blancarde
cilou
Messages : 1723
Inscription : 13 avr. 2005, 18:20
Contact :

Message non lu par cilou » 23 sept. 2005, 12:26

Salut,

Quand je bloque pour vendre un article, c'est généralement que l'angle est trop flou ou pas assez adapté au journal. Il faut donc retravailler le sujet, contacter les personnes qu'on compte citer ou décrire dans l'article (ce qu'ils diront aidera à mieux définir l'angle). Et lire plusieurs numéro du journal auquel on vend pour bien s'imprégner de son style.
Quand on a une commande et qu'on bloque pour faire l'article, il ne faut pas hésiter à contacter son journal pour en discuter. Ils peuvent modifier l'angle, donner d'autres contacts, avoir des idées en plus, des docs... Ils préfèrent de loin ça à un pigiste qui prévient la veille de la date de rendu qu'il a des problèmes. Il ne faut pas appeler le journal en s'excusant 10 fois : ça arrive à tout journaliste qu'un sujet qui paraissait faisable s'avère une mauvaise idée, ou plus difficile que prévu. Il faut juste dire : voilà, ça bloque pour telle raison, avez-vous une idée de la manière dont je pourrais débloquer ça.
Bon courage
Blancarde
Messages : 17
Inscription : 19 juin 2005, 17:00
Contact :

Que faire quand on bloque ?

Message non lu par Blancarde » 23 sept. 2005, 13:03

Merci Cilou. Je vais essayer de me remettre à mes papiers avec plus d'optimisme.

Cela dit, je pense qu'il y aussi une méthode à suivre rigoureusement :
Trouver des sujets, contacter l'entreprise sur laquelle on veut écrire, et ensuite seulement proposer le sujet au journal (avec le risque qu'elle le refuse). Donc contacter "sujets" et journal en même temps, c'est faire l'équilibriste en somme !


En fait, en ce qui me concerne, je crois que le noeud du problème, se trouve là : peut-on proposer un sujet au journal si on n'est pas certain de la coopération du "sujet" (entreprise, personnalité ect.) ?

Ou bien proposer un sujet au flan, sans être sûr qu'on pourra le traiter suivant l'angle qu'on avait choisi au départ ?

Merci en tout cas Cilou.

Blancarde
cilou
Messages : 1723
Inscription : 13 avr. 2005, 18:20
Contact :

Message non lu par cilou » 23 sept. 2005, 14:33

En fait, tout dépend du type de sujet et de la régularité des collaborations.
Si c'est un sujet sur une personnalité donnée ou une entreprise donnée, mieux vaut être sûre qu'ils sont d'accord avant de proposer. De même, quand on veut commencer une collaboration avec un journal, mieux vaut proposer un sujet "béton". C'est sûr que ça prend du temps, parfois pour rien, mais faut le voir comme un investissement.
Quand le sujet est plus général et dépend moins d'une personne, on peut proposer sans avoir tout calé.

Moi aussi, ça m'est arrivé de proposer des sujets que j'avais assez peu travaillés, en me disant que ça ne servait à rien de se casser le c.. pour un sujet qui serait peut-être recalé. D'un autre côté, j'ai remarqué qu'on était plus convaincants sur des sujets qu'on avait bien fouillés. Faut parvenir à un équilibre.
Blancarde
Messages : 17
Inscription : 19 juin 2005, 17:00
Contact :

Que faire quand on bloque

Message non lu par Blancarde » 23 sept. 2005, 14:57

En fait, la collaboration avec ce journal est récente. Je leur ai proposé plusieurs sujets et ils ont accepté deux.
Pour le 1er, c'était un sujet très général donc facile et mon papier a été publié.

Pour le second, une interview d'une personnalité, je n'avais pas pris la précaution de valider avant et son attachée de presse ne répond pas à mes mails.
Le journal ne m'avait pas indiqué de date précise, disant que ça dépendrait surtout de la date à laquelle la personnalité voudrait bien être contactée.

J'avoue que j'ai un peu traîné et voilà le résultat.
Maintenant je patine un peu avec peur de l'échec qui monte ...

Blancarde
cilou
Messages : 1723
Inscription : 13 avr. 2005, 18:20
Contact :

Message non lu par cilou » 23 sept. 2005, 17:45

Mon avis :
- préviens la rédaction que tu as des difficultés à le joindre
- essaie de contourner l'attachée de presse, si tu as ses coordonnées directes, ou une vague idée de personnes qui les connaîtraient
- bosse sur d'autres projets pour ne pas trop te prendre la tête. Il ne sert à rien d'attendre devant son téléphone
Blancarde
Messages : 17
Inscription : 19 juin 2005, 17:00
Contact :

Que faire quand on bloque

Message non lu par Blancarde » 24 sept. 2005, 15:04

Effectivement, je pense que la sagesse est de contacter le journal pour faire le point.
Et de toute façon, je travaille en même temps sur d'autres sujets. Ceci, afin de ne pas me focaliser sur un sujet qui me prend la tête.

Merci Cilou pour tous ces bons conseils.

Blancarde
Avatar de l’utilisateur
Jef45
Messages : 87
Inscription : 09 oct. 2002, 17:59
Localisation : Loiret
Contact :

Message non lu par Jef45 » 21 nov. 2005, 19:26

Bonjour :D

Pour ma part, quand je propose un sujet à un journal je suis quasiment certain que les personnes que je vais interviewer, dans le cadre de mon reportage, sont OK.

Je prépare le terrain au préalable. S'il y a un problème je téléphone au journal plusieurs jours avant mon déplacement pour mon reportage.

Bon courage.

Jef.
Répondre

Revenir à « Piges et pigistes »