pigiste & ASSEDIc et Cie+ corres &carte

Questions et débats à propos de la pige et des pigistes : tarif d'une pige, statut du pigiste, comment trouver des piges ? Comment vendre des piges ? Droits des pigistes, ...
Annee
Messages : 14
Inscription : 19 avr. 2004, 15:55
Localisation : Amiens (80)
Contact :

pigiste & ASSEDIc et Cie+ corres &carte

Message non lu par Annee » 06 oct. 2004, 13:22

bonjour,

je viens de débarquer dans le monde du pigisme. D'où un tas de questions que je n'ai pas pensé à poser en cours!
Ai-je droit au statut de demandeuse d'emploi? Même sans toucher les Assedic, cela m'arrangerait pour l'APL!
Mutuelle: j'en cherche une bien, pas cher et qui couvre bien (bien evidemment :wink: ). Pour l'instant j'en suis aux démarches téléphoniques, mais ils ont du mal à comprendre le statut de pigiste. Et la CMU?
Ai-je vraiment besoin d'une attestation de mon empployeur pour demander ma carte de presse? Je fais des piges mag pour de la PQR, et je vais peut-être être correspondante pour eux. les revenus de correspondant entrent en compte pour la fameuse carte, ou seulement pour la carte de correspondant de rpesse. késaco d'ailleurs cette carte?

Merci (au moins de m'avoir lue)!
Anne
Annee
Messages : 14
Inscription : 19 avr. 2004, 15:55
Localisation : Amiens (80)
Contact :

rajout

Message non lu par Annee » 06 oct. 2004, 13:48

c'est encore moi!
aaarrggghhh! je viens de lire les autres forums traitant de pb similaires, et je suis plus paumée que jamais! La pige, c'est un CDD, un CDI ou autre chose? Je vais aller aux ASSEDIC pour la première fois, comment ça marche?
zoom
Messages : 350
Inscription : 03 mai 2004, 09:41
Localisation : Montpellier
Contact :

Message non lu par zoom » 07 oct. 2004, 09:49

Une pige c'est un CDD sauf qu'en general, il n'y a jamais de contrat ecrit... Donc pas de rupture ou de fin de contrat non plus, ce qui gène toujours enormement les Assedic lorsque tu leur demande des sous.

Au bout de quelques piges regulieres pour un meme media, tu es consideree de facto comme CDI. Mais comme le media ne te licenciera jamais (il arretera juste de te commander du travail...) la encore, ca va coincer du cote des Assedic...
En general, tu peux aller aux prud'hommes et gagner, mais cela signifie la fin definitive de ta collaboration avec ce media pour toucher des indemnites chomage (comme un licenciement)...
Mieux vaut faire un vrai CDD, plus simple a comprendre pour les fonctionnaires des Assedic lors de la fin du contrat...

Par contre, independamment des indemnites, tu peux demander le statut de demandeuse d'emploi si tu piges, ce qui t'obligera a declarer tes revenus chaque mois. Au bout de 18 mois (a verifier) avec des revenus reguliers, tu es rayee des listes (normal...).

Les piges sont payées en bulletins de salaires, tu cotise pour les Assedic mais donc il est assez difficile de les toucher sauf a rompre la relation avec l'employeur, interessant n'est-ce pas ?
Donc difficile de compter sur les assedic pour boucher lesmois creux, on n'est pas des intermittents du spectacle, nous ... (dommage).

Je ne connais pas exactement le statut de correspondant de presse, mais je crois qu'ils ne sont pas payés en bulletins de salaire donc difficile de faire valoir çà pour la carte de presse. Mieux vaut rester pigiste... mais le journal risque de ne pas aimer car ils coutent plus chers en charges !
Si l'on en croit les temoignages sur ce forum, les correspondants de presse semblent etre le niveau le plus bas du journalisme, juste avant l'esclave (et encore): remunerations ridicules, et exigences nombreuses (photos gratuites, pas de credit photo, remboursement des frais aleatoires ...). Correspondant de presse, çà m'a l'air bon pour un retraité, ou quelqu'un qui a une autre activité remuneree a cote, mais pas pour un journaliste en devenir, ou alors pas longtemps...

Pour obtenir la CP, il faut une attestation de tes deux principaux employeurs, et que tes revenus soient au moins a 50% des salaires payés par la presse (ou autre media avec commission paritaire ? Pas de presse institutionnelle ou d'entreprise), et enfin qu'ils soient equivalents au smic mensuel sur l'année, bref il faut prouver que tu vis bien de ton activité dans la presse et non de la plomberie (bien plus remuneratrice en passant ... :lol: ).

Bon courage... mais on y arrive. :roll:
francix

Message non lu par francix » 07 oct. 2004, 10:20

Je vous demande de faire la difference entre le mois travaillé(d'intervention) et la date de paiement. Vous connnaissez les mentions obligatoires et les fiches de paies?

La fiche de paie doit indiquer obligatoirement la date(jour) du travail ou la période d'intervention. Pour plus de clarifications vous pouvez consulter le code du travail. Et si votre travail n''est pas declaré il y aura...........
MarcB
Messages : 169
Inscription : 10 oct. 2004, 04:10
Localisation : Paris 75002
Contact :

Message non lu par MarcB » 12 oct. 2004, 03:45

Waouw zoom :)
Quelle explication.
Niveau mutuelle, j'ai entendu parler d'une mutuelle des journalistes ? Bellini Prévoyance . Ca parle à quelqu'un. Parait qu'ils sont spécialisé sur tout ce qui est assurance et mutuelle pro pour journalistes et pigistes. Si quelqu'un a plus d'infos, je suis preneur...
Répondre

Revenir à « Piges et pigistes »