Moi pigiste, ai-je droit de me réinscrire à Pôle emploi ?

Questions et débats à propos de la pige et des pigistes : tarif d'une pige, statut du pigiste, comment trouver des piges ? Comment vendre des piges ? Droits des pigistes, ...
Rature
Messages : 3
Inscription : 22 avr. 2014, 13:59
Contact :

Moi pigiste, ai-je droit de me réinscrire à Pôle emploi ?

Message non lu par Rature » 22 avr. 2014, 14:21

Bonjour,

Indemnisé depuis quinze mois, je dois me réinscrire à Pôle emploi pour une nouvelle inscription.

Je pige régulièrement pour un journal, comblant le reste avec mes indemnités.
C'est ce qu'on appelle une "reprise d'activité à temps partiel" dans le jargon pôle emploi.


Le journal m'a fait une attestation Pôle emploi récapitulant mes piges.
Et comme "motif de rupture de contrat de travail", il a donné : "Autre motif, article L122.11 alinéa 3 du contrat de travail, sans horaire de référence."

Or Pôle emploi prétend que je ne peux être indemnisé à nouveau avec ce motif-là. Il aurait fallu, selon eux, une fin de CDD ou un licenciement.
Mais comme je reste pigiste régulier dans le canard, les RH ne veulent pas inscrire cela.

Je suis précaire, j'ai cotisé, ça me semble normal de continuer à toucher des indemnités (même réduites). Comment me sortir de cette mauvaise passe ? Le statut de pigiste interdit-il de compléter sur la durée ses revenus (comme sur le modèle des intermittents) ?

Si jamais quelqu'un y voit plus clair que moi...

En vous remerciant par avance.

R.
zoom
Messages : 350
Inscription : 03 mai 2004, 09:41
Localisation : Montpellier
Contact :

Re: Moi pigiste, ai-je droit de me réinscrire à Pôle emploi

Message non lu par zoom » 22 avr. 2014, 19:34

Rature a écrit : Mais comme je reste pigiste régulier dans le canard, les RH ne veulent pas inscrire cela.
R.
Je crains que tu n'ai tout dit avec cette phrase: tu continues à travailler avec cet employeur, donc tu ne peux pas toucher d'indemnités correspondant à cet employeur...

Pour toucher des indemnités, il faudrait que tu arrêtes complétement de travailler avec eux et que cet employeur te licencie en bonne et due forme, ce qui est difficile à obtenir pour les pigistes, surtout quand la collaboration dure depuis longtemps et/ou concerne des montants assez importants... :evil:

Les pigistes doivent être parmi les seuls travailleurs à aller aux prud'hommes pour faire reconnaitre leur licenciement en cas d'arrêt de collaboration, bien qu'ils payent leurs charges comme tous les autres salariés ! Ils ne sont (malheureusement ?) pas les intermittents en ce qui concerne l'indemnisation chomage... Peut être faudrait-il que çà change, mais çà ne semble pas dans l'air du temps !

Si tes revenus sont très faibles, à ma connaissance, il ne te reste qu'à demander le RSA ... :evil: Et encore, si tu n'es pas marié à un conjoint qui gagne sa vie correctement.
Rature
Messages : 3
Inscription : 22 avr. 2014, 13:59
Contact :

Re: Moi pigiste, ai-je droit de me réinscrire à Pôle emploi

Message non lu par Rature » 23 avr. 2014, 11:21

Merci l'ami,

Tu confirmes mes craintes.

Ce statut me désespère.

Si jamais quelqu'un a une solution pour contourner cela et devenir intermittent (indemnisé) de la pige, je suis preneur !

R.
kenzo133
Messages : 39
Inscription : 14 mars 2014, 11:48
Contact :

Re: Moi pigiste, ai-je droit de me réinscrire à Pôle emploi

Message non lu par kenzo133 » 23 avr. 2014, 15:21

En tant que correcteur j'ai toujours été rémunérée en piges et j'avais non pas un, comme toi, mais plusieurs employeurs. Il aurait fallu, pour toucher des indemnités par Pôle emploi, que je me fasse licencier de TOUS mes employeurs. Impossible ! Donc en quinze ans, quelle que soit ma situation, je n'ai jamais été à Pôle emploi quand j'avais un creux. Heureusement, j'ai pas eu beaucoup de creux...
zoom
Messages : 350
Inscription : 03 mai 2004, 09:41
Localisation : Montpellier
Contact :

Re: Moi pigiste, ai-je droit de me réinscrire à Pôle emploi

Message non lu par zoom » 23 avr. 2014, 20:12

Il n'y a pas à ma connaissance "d'intermittent de la pige" ...
Soit tu bosses avec un canard, et tant que tes piges restent stables, ou augmentent, tu n'as pas le droit d'être indemnisé là-dessus. Soit le canard ne te fais plus bosser, ou diminues très nettement tes piges et alors il doit te licencier comme n'importe quel salarié lambda, afin que tu puisses alors toucher d'éventuelles allocations chomage ...
Les allocs ne peuvent pas servir à "lisser" des variations d'activité pour les pigistes, c'est comme çà. C'est encore pire pour les auteurs ou les auto entrepreneurs qui de toutes façons n'ont le droit à rien...

Pourtant, outre les intermittents du spectacle, il y a à ma connaissance d'autres professions qui ont une "gestion" de la précarité: un copain est "tacheron" dans le batiment, il ne peut travailler qu'en direct avec des particuliers (pas avec des entreprises de btp), et à la fin d'un chantier, il peut aller a Pole Emploi se déclarer sans emploi et toucher des allocs au prorata de ce qu'il a cotisé. Son principal problème étant qu'il a trop de travail, une liste d'attente de deux ans, et qu'il n'a donc pas le temps de bénéficier de ces allocs ...
Le régime des intermittents du spectacle est souvent présenté comme une subvention déguisée au monde du spectacle, il ne me semblerait pas aberrant que les aides pour la presse prennent en partie cette forme, au lieu de disparaitre intégralement dans les poches des entreprises, sans que les pigistes ne voient d'augmentation de tarifs, bien au contraire... Mais comme je le disais plus haut, ce régime des intermittents irrite tellement de gens, que ce n'est pas demain la veille ! :twisted:
Répondre

Revenir à « Piges et pigistes »