Nouvelle ici,pas dans le métier : besoin de faire le point

Questions et débats à propos de la pige et des pigistes : tarif d'une pige, statut du pigiste, comment trouver des piges ? Comment vendre des piges ? Droits des pigistes, ...
vespera
Messages : 4
Inscription : 24 janv. 2013, 15:25
Contact :

Nouvelle ici,pas dans le métier : besoin de faire le point

Message non lu par vespera » 24 janv. 2013, 15:39

Bonjour à toutes et tous!
Je suis journaliste depuis une dizaine d'années dont 8 ans de piges et je ne sais pas de quoi sera fait mon avenir : je le vois très noir, sans évolution, je ne sais plus trop quoi faire, ni où aller, ni où m'orienter ! alors je me suis dit que j'allais en parler avec quelqu'un... comme je n'ai hélas pas d'ami(e) pigiste c'est un peu compliqué, alors, voilà, me voici : pour faire court, je bosse régulièrement avec quelques supports mais peine à avoir un mois correct (heureusement que mon conjoint, non journaliste assure), je bosse pour de la presse pro, ça paye pas des folies (mais ça paye), les sujets sont loin d'être sexy et surtout, j'ai l'impression d'en voir le bout. Je ne suis absolument plus motivée à faire ce que c'est, je ne propose plus de sujets aux rédacs, qui en toute logique, font de moins en moins appel à moi (à force de proposer, et se se faire jeter ... et je suis au bout du bout : je cherche à faire autre chose, un poste pourquoi pas, mais c'est évidemment impossible, il n'y a rien dans mon domaine, rien dans ma région (je ne suis pas àParis!).
Etant certaine de ne pas être un cas isolé et que d'autres sont passés par là, je cherche une bonne âme pour discuter, faire le point, savoir si vous êtes passés par là et si vous avez réussi à rebondir, comment, etc.... J'ai honte de moi, je ne fais plus grand chose de bon et ça me mine profondément mais y'a rien à faire, j'ai du mal à vivre comme ça.. me remuer, j'veux bien mais me faut une motivation, et là, elle n'y est plus !!
des idées?

Merci de votre aide (éventuelle)

PS : il y a des pigistes heureux, j'en ai été, mais là, j'ai laissé les choses se tarir et je n'ai plus aucune motivation HELPPPPPPP
ann65
Messages : 1233
Inscription : 30 oct. 2008, 09:36
Contact :

Re: Nouvelle ici,pas dans le métier : besoin de faire le poi

Message non lu par ann65 » 25 janv. 2013, 10:14

Bonjour Vespera,

Je pense que lorsqu'on est début de la pente savonneuse de la déprime, il ne faut surtout pas rester isolé dans son coin. Et je crois que lorsqu'on commence à douter de soi, avoir peur de son avenir, à avoir honte de ce qu'on fait, à se sentir démotivé, je crois qu'on est sur cette pente savonneuse.

Et c'est tout de suite qu'il faut prendre le taureau par les cornes, avant de commencer à glisser vraiment.

A mon avis, la première démarche à faire est d'aller voir ton généraliste, voire un psychiatre pour évaluer ton état psychologique. S'il s'avérait que ton état est dépressif, il faudrait, avec eux, envisager un traitement.

Parallèlement, tu pourrais peut-être envisager une reconversion. En tout cas, ne pas exclure d'emblée cette éventualité. Les bilans de compétences sont très utiles.... Tu es jeune si tu ne bosses que depuis dix ans. Les champs du possible sont larges.

Enfin, tu devrais prendre contact avec des associations professionnelles de ta région , le club de la presse, le club de la presse d'entreprise, des assos de pigistes. Bref, ne reste pas seule à ruminer.

Bon courage !
Dernière modification par ann65 le 25 janv. 2013, 18:01, modifié 1 fois.
vespera
Messages : 4
Inscription : 24 janv. 2013, 15:25
Contact :

Re: Nouvelle ici,pas dans le métier : besoin de faire le poi

Message non lu par vespera » 25 janv. 2013, 15:44

Merci ann65 d'avoir pris la peine de me lire mais surtout de me répondre. Tu as sans doute raison pour la dépression, le fait est que je traine cet état d'esprit depuis quelques mois... Je semble être un cas isolé au vu du nombre de lectures de ce sujet et à l'absence de réponse de personnes qui seraient passées par là et auraient trouvé une solution pour se "relancer", se remettre dans le bain. La reconversion me semble difficile voire impossible, mais peut-être est-elle la seule solution valable?
Toujours est-il qu'après avoir écrit ce message et bien réfléchi, j'ai relancé quelques idées par ci par là à des rédacs chefs et j'ai déjà eu des retours positifs, preuve que tout n'est pas perdu ! Mais si j'avais pu lire des expériences similaires et des témoignages, je me serai sans doute sentie moins seule, moins comme un cas isolé (voire psychiatrique :lol:
La solitude du pigiste est quelque chose de vrai, d'hélas bien réel et je suis étonnée de voir si peu de langues qui se délient :? qui aient envie de parler, de partager.

Merci Ann65 pour tes conseils, j'essayerai de voir auprès du club de la presse
ann65
Messages : 1233
Inscription : 30 oct. 2008, 09:36
Contact :

Re: Nouvelle ici,pas dans le métier : besoin de faire le poi

Message non lu par ann65 » 25 janv. 2013, 17:35

vespera a écrit :Merci ann65 d'avoir pris la peine de me lire mais surtout de me répondre. Tu as sans doute raison pour la dépression, le fait est que je traine cet état d'esprit depuis quelques mois... Je semble être un cas isolé au vu du nombre de lectures de ce sujet et à l'absence de réponse de personnes qui seraient passées par là et auraient trouvé une solution pour se "relancer", se remettre dans le bain. La reconversion me semble difficile voire impossible, mais peut-être est-elle la seule solution valable?
Toujours est-il qu'après avoir écrit ce message et bien réfléchi, j'ai relancé quelques idées par ci par là à des rédacs chefs et j'ai déjà eu des retours positifs, preuve que tout n'est pas perdu ! Mais si j'avais pu lire des expériences similaires et des témoignages, je me serai sans doute sentie moins seule, moins comme un cas isolé (voire psychiatrique :lol:
La solitude du pigiste est quelque chose de vrai, d'hélas bien réel et je suis étonnée de voir si peu de langues qui se délient :? qui aient envie de parler, de partager.

Merci Ann65 pour tes conseils, j'essayerai de voir auprès du club de la presse
Tu vois !

Haut les coeurs Vespera !

On est tous passés par des coups de mou durant lesquels on s'est demandé pourquoi on n'a pas plutôt passé un concours à la Poste, plutôt que de courir la pige.
Et en t'épanchant ici, tu as déjà faire preuve de courage je trouve !
Dernière modification par ann65 le 26 janv. 2013, 13:18, modifié 1 fois.
vespera
Messages : 4
Inscription : 24 janv. 2013, 15:25
Contact :

Re: Nouvelle ici,pas dans le métier : besoin de faire le poi

Message non lu par vespera » 25 janv. 2013, 22:54

quand je faisais mes études, une de mes amies me disait qu'elle se demandait pourquoi elle n'avait pas fait "bouchère".... pourquoi on se c omplique tant la vie parfois?
Merci ann65 en tout cas.... positivons, même si parfois c'est difficile !
bon WE
fahiya
Messages : 1
Inscription : 23 févr. 2010, 11:08
Contact :

Re: Nouvelle ici,pas dans le métier : besoin de faire le poi

Message non lu par fahiya » 28 janv. 2013, 10:28

Vespra,

Je suis pigiste depuis 4 ans pour un quotidien régional, mon seul employeur. Je suis au services des Suppléments, où nous faisons des suppléments thématiques réguliers et des supports de communications pour des clients. Au fur et à mesure, j'ai été cantonné au SR de ces suppléments de communication. La crise étant passée par là, y a de moins en moins de projets. Depuis le mois de décembre, je n'ai pas fait grand chose et février ne s'annonce guère mieux. Du coup, je vais au journal en trainant des pieds, pour des petites tâches, dégoutée de voir les autres avoir du boulot et pas moi. J'ai beau réclamer, rien ne vient.
J'ai créé un blog l'année dernière. Mais je suis victime du cercle vicieux. Je me sens inutile, je perds la motiv et n'ai même plus d'idées pour l'alimenter. Alors que je devrais utiliser ce temps libre pour engranger des articles.
Je fais partie d'un réseau de pigistes. J'assiste aux réunions pour ne pas rester seule, pensant que ça va me rebooster. Je continue de répondre à des annonces, mais n'ai jamais été convoquée à un entretien. Bref, j'ai pas eu de bonnes nouvelles depuis longtemps.
Mes finances s'en ressentent. Heureusement, mon homme vient de signer un CDI. Mais je ne veux pas être une femme au foyer, d'autant qu'on a pas encore d'enfants. En plus, avec un seul salaire décent, c'est compliqué de mettre de côté pour acheter un appart et fonder une famille.

Voilà où j'en suis aujourd'hui, cherchant à retrouver un nouveau souffle. Je pense pas encore être en dépression. Je vois ma famille, mes amis, je vais au ciné. J'arrive encore à m'amuser. Mais j'ai perdu confiance en moi et ne sais pas trop comment rebondir professionnellement. Je sais que c'est à moi de me bouger, mais à force de se prendre des portes dans la gueule, c'est difficile. Alors j'attends qu'un truc se passe...
cilou
Messages : 1723
Inscription : 13 avr. 2005, 18:20
Contact :

Re: Nouvelle ici,pas dans le métier : besoin de faire le poi

Message non lu par cilou » 29 janv. 2013, 12:30

Je suis pigiste depuis 4 ans pour un quotidien régional, mon seul employeur.
C'est très risqué, en tant que pigiste, de n'avoir qu'un seul employeur. Il faut toujours tenter de proposer ailleurs, c'est une question de survie : si un employeur stoppe la collaboration, il reste d'autres rentrées d'argent.
J'ai beau réclamer, rien ne vient.
Dans ce cas, c'est à toi de proposer des sujets... pour ce quotidien, mais aussi ailleurs !
la crise étant passée par là, y a de moins en moins de projets. Depuis le mois de décembre, je n'ai pas fait grand chose et février ne s'annonce guère mieux.
Un employeur qui te fait travailler régulièrement n'a pas le droit de baisser unilatéralement tes piges. La jurisprudence l'a montré. Tu peux donc exiger de cet employeur qu'il te donne un montant de piges comme auparavant. Bien sûr, il risque de mal le prendre, et ça peut se terminer aux prud'hommes, mais tu peux alors toucher des indemnités de licenciement.
emmy_cat
Messages : 2
Inscription : 30 janv. 2013, 13:25
Contact :

Re: Nouvelle ici,pas dans le métier : besoin de faire le poi

Message non lu par emmy_cat » 30 janv. 2013, 13:30

Bonjour Vespera,

Je suis dans le même cas que toi. Moi, je pige depuis 7 ans pour 8-9 journaux différents en région. Depuis deux mois, j'ai du mal à avoir le moral et à être motivée. Je propose des sujets mais soit on ne me répond pas, soit on me dit la prochaine fois, crise oblige. Je suis célibataire et je fais rarement des mois convenables, donc soucis pour me loger, manger, me soigner, etc. Le souci, c'est que je ne me vois rien faire d'autre ! Je ne vois pas de lumière au bout du tunnel, malgré mon BAC+4 en journalisme, tous mes efforts, mes weekends et vacances sacrifiées, etc. Tu vois, tu n'es pas seule....
zoom
Messages : 350
Inscription : 03 mai 2004, 09:41
Localisation : Montpellier
Contact :

Re: Nouvelle ici,pas dans le métier : besoin de faire le poi

Message non lu par zoom » 04 févr. 2013, 17:07

On est tous passés par des coups de mou durant lesquels on s'est demandé pourquoi on n'a pas plutôt passé un concours à la Poste, plutôt que de courir la pige.

Moi, j'avais même réussi le concours de ... l'ANPE ! Sans blagues, pour être cadre A dans cette noble institution; donc du coté bâton :twisted:
Mais à l'époque, j'étais encore jeune et insouciant, et j'ai préféré l'aventure ... :shock:
vespera
Messages : 4
Inscription : 24 janv. 2013, 15:25
Contact :

Re: Nouvelle ici,pas dans le métier : besoin de faire le poi

Message non lu par vespera » 13 mars 2013, 17:38

bonjour à toutes et tous, un petit mot pour celles (et ceux?) qui m'ont répondu : je ne vais pas vraiment mieux, mais je pense consulter mon médecin, plusieurs indices apportés par mes proches me collent le mot dépression sur le front... ça ne changera rien au boulot, mais m'aidera peut-être à remonter la pente? bon courage à toutes et tous
aud.
Messages : 56
Inscription : 27 avr. 2004, 13:51
Contact :

Re: Nouvelle ici,pas dans le métier : besoin de faire le poi

Message non lu par aud. » 16 mars 2013, 14:21

Bonjour Vespera,

Vous pouvez en effet demander son avis à votre généraliste, voire consulter un psy (pas de médicaments sans suivi psy...).

De mon côté, j'avais entamé un bilan de compétences dans une période sembable il y a qq années. Je ne l'ai jamais fini pour la bonne raison qu'en même temps, j'ai décroché un cdi. J'y suis resté 1 an avant de revenir aux piges.

Les tests du bilan de compétences ne m'ont pas appris grand chose de nouveau, je me connaissais suffisamment et mon conseiller ignorait tout du journalisme. Mais peut-être que cette simple démarche m'a remotivée et aidée à décrocher ce poste à l'époque ? J'en avais aussi profité pour refaire mon cv et me créer un site internet à ajouter à ma signature...

Profitez de cette période où vous avez du temps.
Qui sait, peut-être découvrirez-vous une activité professionnelle plus passionnante et rémunératrice où vous pourrez réinvestir vos compétences.

Bonne continuation
Lextraterrestre
Messages : 94
Inscription : 05 nov. 2008, 16:18
Contact :

Re: Nouvelle ici,pas dans le métier : besoin de faire le poi

Message non lu par Lextraterrestre » 16 mars 2013, 15:54

Je vois que plus personne ne s'est enquis des soucis de Vespera, mais pas plus d'Emmy-Cat à laquelle personne n'avait répondu. Peut-être est-il temps de leur demander des nouvelles ? Toutes deux sont bien représentatives de la morosité de la demande actuelle...
bobardgum

Re: Nouvelle ici,pas dans le métier : besoin de faire le poi

Message non lu par bobardgum » 16 mars 2013, 19:05

Réussir à rebondir ?
Hum je ne voudrais pas être négatif mais...il y a 10 ans je travaillais en tant que reporter en télévision et je gagnais en CDI 3 000 euros net mensuel. Aujourd'hui je suis en PHR et je gagne 1 400 euros. Alors oui j'ai rebondi mais pour quoi faire au juste, si ce n'est passer mon temps à faire des rangs d'oignons côté photo, écrire parfois de bons papiers dont je sais qu'ils ne seront pas lus, faire des rencontres intéressantes de temps à autre mais pas toujours, avoir le plaisir de résider dans des coins "pluvieux" ? Soyons sérieux, on est en période de décroissance absolue et ça commence sérieusement à dévisser au niveau du lectorat. Vous pensez vraiment que des journaux qui n'ont plus de lecteurs vont engager des journalistes ou des pigistes demain ? Si vous n'avez plus de boulot, ce ne sont pas vos qualités qui sont en cause mais il faut penser à faire autre chose. Il est déplorable par contre que les syndicats inopérants ou pour le moins néfastes type SNJ empêchent les partenaires sociaux de mettre en place des process de formation pour que les journaleux de presse écrite, ceux du moins qui sont intéressés, aillent vers des metiers d"image JRI ou du net où il y a encore de la demande. Mais pour quels salaires ? Et quel projet d'avenir ? Le nombre de cartes n'augmente plus. La précarité est partout. Ce métier est terminé, voilà tout. Je regrette de ne pas être né 40 ans plus tôt... Bon courage à ceux qui sont dans une situation pénible...
Répondre

Revenir à « Piges et pigistes »