Recherche témoignages de pigistes

Questions et débats à propos de la pige et des pigistes : tarif d'une pige, statut du pigiste, comment trouver des piges ? Comment vendre des piges ? Droits des pigistes, ...
Mikara
Messages : 6
Inscription : 02 sept. 2008, 05:00
Contact :

Recherche témoignages de pigistes

Message non lu par Mikara » 17 mars 2011, 15:49

Bonjour,
Je recherche des témoignages de jeunes journalistes pigistes dans le cadre d'un article traitant de la précarisation de ce métier. (Me répondre en MP)
Bon après-midi !

Mikara
modjo

Re: Recherche témoignages de pigistes

Message non lu par modjo » 17 mars 2011, 19:28

Il n' a que moi qui n'arrive pas à répondre en MP ?
cilou
Messages : 1723
Inscription : 13 avr. 2005, 18:20
Contact :

Re: Recherche témoignages de pigistes

Message non lu par cilou » 17 mars 2011, 19:48

Juste quelques précisions :
- tous les pigistes ne sont pas jeunes
- tous les pigistes ne sont pas précaires.
Donc interviewer uniquement des jeunes pigistes précaire risque de te donner une fausse idée du métier.
aud.
Messages : 56
Inscription : 27 avr. 2004, 13:51
Contact :

Re: Recherche témoignages de pigistes

Message non lu par aud. » 18 mars 2011, 09:20

Pour traiter de la précarisation, ne serait-il pas, justement, judicieux d'avoir aussi de "vieux" pigistes qui vous diraient si leurs conditions de travail / rémunération sont moins bonnes (malgré parfois plus de "notoriété"et une place acquise auprès de certaines rédactions) ?
Climousse
Messages : 347
Inscription : 01 oct. 2004, 12:01
Contact :

Re: Recherche témoignages de pigistes

Message non lu par Climousse » 18 mars 2011, 15:19

cilou a écrit :Juste quelques précisions :
- tous les pigistes ne sont pas jeunes
- tous les pigistes ne sont pas précaires.
Je dirais même plus : tous les jeunes ne sont pas précaires, tous les précaires ne sont pas jeunes, tous les pigistes ne sont pas précaires.
Exemples : les localiers de PHR (permanents mais fauchés de chez fauchés), certains jeunes journalistes de presse nationale (qui émargent au-delà de 3000 euros), un bon nombre des pigistes qui fréquentent le forum (et disent s'en sortir bien mieux que certains copains en poste).
Raf
Messages : 16
Inscription : 02 sept. 2004, 11:53
Contact :

Re: Recherche témoignages de pigistes

Message non lu par Raf » 25 mars 2011, 21:29

Tous les pigistes ne sont pas précaires, mais il me semble qu'ils le sont tout de même dans une large majorité. La réalité de la presse, on la connait tous. Personnellement, je ne connais aucun pigiste qui vive bien de son job. Aucun. Je suis en région. J'ai été en CDD 2 ans dans un service des sports en PQR. Aujourd'hui, je suis pigiste. Pour le même journal, qui n'avait pas les moyens de convertir mon CDD en CDI. Les tarifs de pige y sont indignes. Un papier de 2500s-3000s environ est payé 31€ brut, soit environ 24€ net. Et je peux vous dire sans me tromper que ces tarifs là, en sports, sont appliqués par toute la PQR française, sans exception (compte-rendu de match, reportage, interview, peu importe...). Ce sont des tarifs CLP qu'on applique à des pros, tout simplement. Je continue de piger à ces prix là pour rester actif, parce que mes autres collaborations sont trop rares pour que je puisse en vivre, et parce que refuser des piges de ce journal me grillerait à coup sûr en cas d'opportunité dans le futur. Evidemment, je ne peux jamais prendre de vacances.

Aujourd'hui, j'ai proposé ma collaboration à un nouveau supplément de ce journal. Il s'agit de tester un produit culturel chaque semaine. On a accepté ma proposition mais le rédac chef refuse de dépenser le moindre centime pour les journalistes qui alimentent ce supplément (les journalistes en poste ne sont pas augmentés et n'ont pas de prime etc...). On m'a proposé d'écrire des brèves dans un premier temps, et d'avoir, en guise de paiement, le produit culturel en question... envoyé par l'attaché presse de l'éditeur. Trop bon.

Tout ça pour dire que la précarité des pigistes n'est pas une vue de l'esprit, même si certains cas isolés (peut-être davantage en région parisienne, je ne sais pas...) parviennent à y trouver leur compte.
cilou
Messages : 1723
Inscription : 13 avr. 2005, 18:20
Contact :

Re: Recherche témoignages de pigistes

Message non lu par cilou » 28 mars 2011, 08:42

Raf a écrit : Personnellement, je ne connais aucun pigiste qui vive bien de son job.
Moi, j'en connais plusieurs. Et j'en vis aussi. "Bien", je ne sais pas, mais correctement, oui.
melimelo278
Messages : 13
Inscription : 30 juil. 2007, 11:15
Contact :

Re: Recherche témoignages de pigistes

Message non lu par melimelo278 » 28 mars 2011, 16:55

Moi aussi je m'en sors correctement, et pourtant je vis dans un département rural ! Ce qui est sûr, c'est que je gagne nettement plus que lorsque j'étais en CDI en PHR alors que je bosse deux fois moins...
cloette
Messages : 13
Inscription : 28 août 2009, 14:42
Contact :

Re: Recherche témoignages de pigistes

Message non lu par cloette » 28 mars 2011, 17:12

Qu'entendez-vous par gagner correctement sa vie? Quel est votre barème salarial?
ann65
Messages : 1233
Inscription : 30 oct. 2008, 09:36
Contact :

Re: Recherche témoignages de pigistes

Message non lu par ann65 » 28 mars 2011, 18:13

Raf a écrit : Tout ça pour dire que la précarité des pigistes n'est pas une vue de l'esprit, même si certains cas isolés (peut-être davantage en région parisienne, je ne sais pas...) parviennent à y trouver leur compte.
La précarité est inhérente à la vie de pigiste... par définition précaire puisqu'un pigiste (collaborateur occasionnel) ne sait pas d'un mois sur l'autre si ses piges seront reconduites.
La paupérisation "des pigistes" n'est pas une vue de l'esprit. Et cela n'a rien d'étonnant, en l'absence de numerus clausus et compte tenu des centaines de jeunes aspirants journalistes qui sortent frais émoulus (et plus ou moins bien formés, plus ou moins opérationnels) des écoles et/ou des formations de journalisme chaque année.
Je ne suis pas sûre qu'il y ait du boulot pour tout le monde. :(
Dernière modification par ann65 le 29 mars 2011, 09:35, modifié 1 fois.
cilou
Messages : 1723
Inscription : 13 avr. 2005, 18:20
Contact :

Re: Recherche témoignages de pigistes

Message non lu par cilou » 28 mars 2011, 21:57

Qu'entendez-vous par gagner correctement sa vie?
Entre 2000 et 3000 euros par mois, bruts, selon les années. Mais il suffit qu'une collaboration importante s'arrête pour que ça chute fortement.
ann65
Messages : 1233
Inscription : 30 oct. 2008, 09:36
Contact :

Re: Recherche témoignages de pigistes

Message non lu par ann65 » 29 mars 2011, 09:51

cilou a écrit :
Qu'entendez-vous par gagner correctement sa vie?
Entre 2000 et 3000 euros par mois, bruts, selon les années.
Cette fourchette me semble à moi aussi un minium, parce que nos semaines de travail comptent rarement 35 heures...
Mais il suffit qu'une collaboration importante s'arrête pour que ça chute fortement.
D'où l'importance de faire en sorte de multiplier ses sources de collaboration, de continuer à démarcher des nouvelles rédactions (ou clients) même quand on est à l'aise et d'essayer d'appliquer la règle d'or : 1/13, 1/3, 1/3. Un employeur ne devrait pas représenter plus d'un tiers de ses revenus d'un pigiste.
Mapie
Messages : 1
Inscription : 22 avr. 2008, 15:09
Contact :

Re: Recherche témoignages de pigistes

Message non lu par Mapie » 29 mars 2011, 13:47

Et oui, il y a des journalistes heureux parmi ceux qui sont rémunérés à la pige ! Au passage... j'ai envie de préciser ce que tout le monde sait déjà : Pigiste n'est pas une profession, c'est un mode de rémunération.
Oui, on peut gagner sa vie en travaillant à la pièce ! Et il y a parfois des pêches miraculeuses, même si cela nécessite de savoir jouer au yoyo... Sans ménages et sans com', mes revenus sont allés de 42 euros (dur mois d'août) à 6000 euros...! En ce moment, je tourne entre 2000 et 3000 par mois.
Malheureusement, ceux qui ne choisissent pas de travailler en freelance, et qui dès lors en souffrent, donnent l'impression qu'être rémunéré à la pige fait de nous des sous journalistes. Etre rémunéré à la pige peut-être aussi un choix.
Raf
Messages : 16
Inscription : 02 sept. 2004, 11:53
Contact :

Re: Recherche témoignages de pigistes

Message non lu par Raf » 30 mars 2011, 17:25

Mapie a écrit :Malheureusement, ceux qui ne choisissent pas de travailler en freelance, et qui dès lors en souffrent, donnent l'impression qu'être rémunéré à la pige fait de nous des sous journalistes. Etre rémunéré à la pige peut-être aussi un choix.
Ce ne sont pas les pigistes qui souffrent de leur conditions qui donnent l'impression qu'être rémunéré à la pige fait de nous des sous-journalistes (bien au contraire), mais les tarifs appliqués par les journaux !
Ce mois-ci, je dois en être à 1300 euros brut. J'ai calculé mon taux horaire, juste pour avoir une vague idée du ratio heures passées/piges payées. Je tourne environ à 7,5€ brut de l'heure. Si les tarifs appliqués étaient ceux évoqués ici par certains, je gagnerai le double, voire le triple. Et moi non plus, je ne suis pas aux 35h, loin de là...

Tout dépend pour quel type de presse on bosse, et c'est pour cela qu'il serait intéressant que vous le citiez, ainsi que la région/coin de la France dans laquelle vous êtes, quand vous parlez de votre cas personnel.

Je ne crois pas sortir le scoop de l'année en disant que le monde de la presse ne tourne plus très rond, que tous les journaux tirent la langue, et que beaucoup de magazines ne se portent pas beaucoup mieux. J'ai rencontré une pelletée de chefs de service et de journalistes qui me disent la même chose, dans toute la France... Je veux bien entendre ceux qui arrivent à s'en sortir correctement, mais il me semble que l'on reste dans le domaine de l'exception.

Pour info, Cilou, entre 2000 et 3000€ brut par mois, c'est ce que j'entendais par bien vivre du journalisme. Preuve que je ne demande pas grand chose, finalement.
ann65
Messages : 1233
Inscription : 30 oct. 2008, 09:36
Contact :

Re: Recherche témoignages de pigistes

Message non lu par ann65 » 30 mars 2011, 18:47

Raf a écrit :
Ce ne sont pas les pigistes qui souffrent de leur conditions qui donnent l'impression qu'être rémunéré à la pige fait de nous des sous-journalistes (bien au contraire), mais les tarifs appliqués par les journaux !
Ce mois-ci, je dois en être à 1300 euros brut. J'ai calculé mon taux horaire, juste pour avoir une vague idée du ratio heures passées/piges payées. Je tourne environ à 7,5€ brut de l'heure. Si les tarifs appliqués étaient ceux évoqués ici par certains, je gagnerai le double, voire le triple. Et moi non plus, je ne suis pas aux 35h, loin de là...

Tout dépend pour quel type de presse on bosse, et c'est pour cela qu'il serait intéressant que vous le citiez, ainsi que la région/coin de la France dans laquelle vous êtes, quand vous parlez de votre cas personnel.

Je ne crois pas sortir le scoop de l'année en disant que le monde de la presse ne tourne plus très rond, que tous les journaux tirent la langue, et que beaucoup de magazines ne se portent pas beaucoup mieux. J'ai rencontré une pelletée de chefs de service et de journalistes qui me disent la même chose, dans toute la France... Je veux bien entendre ceux qui arrivent à s'en sortir correctement, mais il me semble que l'on reste dans le domaine de l'exception.
.
Les revenus d'un pigiste doivent être évalués à l'année, pas au mois...
Et certaines années sont meilleures que d'autres.

Ceci étant dit, celui qui tire la langue depuis des années sans aucune amélioration de son niveau de revenu, qui survit depuis des années avec un salaire inférieur au Smic malgré X d'années d'études et X heures de travail par mois, aurait tout intérêt à faire le point sur sa situation et de se demander si tous ses efforts valent le coup. S'il doit continuer à s'entêter à exercer un métier qu'il a choisi "par passion" (vocation ?) mais qui ne le nourrit ni ne lui permet pas de faire des projets...
Répondre

Revenir à « Piges et pigistes »