Déclarationrevenu, piges, assedic et allocation frais d'empl

Questions et débats à propos de la pige et des pigistes : tarif d'une pige, statut du pigiste, comment trouver des piges ? Comment vendre des piges ? Droits des pigistes, ...
kefta
Messages : 2
Inscription : 06 janv. 2005, 10:24
Contact :

Déclarationrevenu, piges, assedic et allocation frais d'empl

Message non lu par kefta » 22 mai 2008, 10:51

Bonjour à tous,
une question peu originale en cette période, mais uen vraie prise de tête pour moi.
Je suis en train de remplir ma déclaration de revenu 2007 et ma question est la suivante : durant les 12 mois 2007, j'ai cumulé chaque mois des revenus piges et un complément Assedic.
Dès lors, comment calculer l'allocation pour frais d'emploi à déduire. Car j'imagine que je ne peux pas déduire les 7650 euros dans leur intégralité....
Si vous pouviez m'éclairer, ce sera un bonheur pour mes neurones
Merci d'avance
Val
PS : en revanche, si j'ai bien compris, pour la prime pour l'emploi, je divise la somme cumulée par les piges par le Smic horaires, non ?
archaud
Messages : 706
Inscription : 06 déc. 2003, 05:40
Contact :

Message non lu par archaud » 22 mai 2008, 13:16

Une petite recherche dans les sujets abordés sur ce forum t'aurait sans doute permis de trouver une réponse à tes interrogations..

Les choses sont très simples : l'abattement de 7 650 euros ne s'appliquant qu'aux revenus journalistiques, tu détermines le pourcentage que ces revenus représentent sur l'ensemble de tes revenus, et tu appliques ce taux. Si les revenus journalistiques constituent, par exemple, 90% de tes revenus globaux, ton abattement correspondra à 90% de 7 650 euros.
Avatar de l’utilisateur
annetu
Messages : 36
Inscription : 05 nov. 2003, 13:59
Contact :

Message non lu par annetu » 23 mai 2008, 10:38

Bonjour,

Comme l'a dit Archaud, le sujet est mainte fois débattu, tous les ans à la même période... Et donc, beaucoup de post sur les forums.

Par contre, son calcul ne me paraît pas juste.
L'AFE ne se calcule pas par rapport à un pourcentage annuel des revenus issus du journalisme...
On peut prétendre à l'AFE selon le nombre de mois travaillés comme journaliste : la proratisation se fait au mois.
1 mois travaillé comme journaliste = (7.650€/12)x1
6 mois travaillé = (7.650€/12)x6 , etc.
Sachant que 1 mois entamé est considéré comme un mois plein.
Il ne peut pas y avoir de confusion avec les revenus provenant des assedics, puisque ceux-ci se déclarent dans une autre case !
Le calcul se complique uniquement lorsqu'il y a une autre source de revenus, la comm, par exemple. Dans ce cas là, il faut calculer la proratisation de l'AFE, la déduire du revenu "journalistique", puis ajouter les revenus tirés d'une autre profession...

L'info à la source sur le site impost.gouv.fr >>> notice 2041GP.

bonne déclaration !

Anne
nan'
vdn
Messages : 16
Inscription : 12 avr. 2005, 10:23
Contact :

A déduire dans son intégralité

Message non lu par vdn » 24 mai 2008, 09:51

Informations tirées du club de la presse Nord Pas de Calais

"Dernière précision, ceux qui n’ont exercé la profession de journaliste que pendant une partie de l’année, ne pourront déduire qu’une partie de cette allocation, au prorata temporis (5/12e de l’allocation, par exemple, pour une période d’activité de 5 mois). C’est le cas par exemple pour ceux qui ont été licenciés dans l’année (ou partis en retraite), sans reprendre d’emploi par la suite.

En revanche, les pigistes ayant connu des périodes de chômage mais qui ont exercé leur activité de pigiste pendant toute l’année déduisent l’allocation dans son intégralité.

La prime pour l’emploi

La prime pour l’emploi a été créée pour venir en aide aux personnes percevant un faible salaire. Comme précisé plus haut, pour les journalistes, ce sont les revenus déduits de l’allocation de 7 650 € qui servent de base de calcul.

La prime est d’autant plus forte que le salaire déclaré est bas et que le nombre d’heures travaillées est proche du temps plein. Compte tenu de cette allocation, des salaires pratiqués dans certaines rédactions et de la situation de certains pigistes, il est évident que des journalistes y auront droit.

Comme pour l’allocation de frais, les pigistes ayant eu des périodes de chômage mais ayant exercé leur activité de pigiste toute l’année doivent déclarer avoir travaillé à temps plein toute l’année (en cochant la case AX). Si l’activité a été incomplète, c’est le nombre d’heures travaillées qui est pris en compte.

Il faut reconnaître que pour les piges, cela peut poser problème : celles-ci sont généralement payées au volume de l’article et non au volume horaire...

Le calcul de l’éventuelle prime pour l’emploi est effectué par l’administration fiscale. Cette prime vient se déduire du montant de l’impôt à payer. Si la prime dépasse le montant de l’impôt, le contribuable aura le plaisir de recevoir un chèque du Trésor public, en général à la fin de l’été."
Avatar de l’utilisateur
Jef45
Messages : 87
Inscription : 09 oct. 2002, 17:59
Localisation : Loiret
Contact :

Message non lu par Jef45 » 25 mai 2008, 16:06

Bonsoir tout le monde :)

Je m'interroge concernant la prime pour l'emploi.

En effet, voilà plusieurs années, j'ai rencontré une responsable de mon centre des impôts à ce propos notamment.

Or, cette personne m'a fait comprendre que je ne pouvais bénéficier à la fois de cette prime et de l'allocation pour frais d'emploi dont bénéficient les journalistes dont je suis.

A ce jour, je n'ai donc jamais demandé à bénéficier de la... prime pour l'emploi.

Bonne soirée.

Jef.
Répondre

Revenir à « Piges et pigistes »