êtes vous passé par une école de journalisme ?

Questions et débats à propos de la pige et des pigistes : tarif d'une pige, statut du pigiste, comment trouver des piges ? Comment vendre des piges ? Droits des pigistes, ...
Pierrrot

êtes vous passé par une école de journalisme ?

Message non lu par Pierrrot » 08 janv. 2008, 09:27

Voila, ma question est toutes simple :
êtes vous passé par une école de journalisme ?

j'voudrais savoir si, même pour être pigiste il faut avoir son diplome de l'école de journalisme ...
cecilevillard@hotmail.com
Messages : 5
Inscription : 19 nov. 2007, 17:04
Contact :

Message non lu par cecilevillard@hotmail.com » 08 janv. 2008, 09:54

il suffit qu'une rédaction te fasse confiance. sur le fond, c'est la même histoire pour tous les jobs... sauf peut-être, et fort heureusement, pour la plupart des professions libérales...
Seulement si tu n'as ni diplôme, ni expérience sur ton CV, on va te dire "heu, excusez moi on vous a oublié, vous vouliez quoi au juste?"
Pierrrot

Message non lu par Pierrrot » 08 janv. 2008, 10:30

D'accord, mais je ne suis encore qu'en 1ere année de fac d'histoire, puis-je quand même espérer me voir accepter des articles si j'en propose ?

j'amerais poser une question a tous, avec quelles qualifications vous etes vous lancés dans le pigisme ?

merci, ca peut m'aider.
citizen
Messages : 113
Inscription : 26 janv. 2007, 11:08
Contact :

Message non lu par citizen » 08 janv. 2008, 12:58

Non, il ne faut pas obligatoirement passer par une école de journalisme pour être journaliste de manière générale (pigiste ou en poste).

C'est juste que vu que de plus en plus de jeunes veulent être journalistes, il faut bien choisir, et que pour les rédactions c'est plus facile, entre 50 propositions, de choisir entre les 2 ou 3 qui sortent d'écoles. Et si avant peu de journalistes en sortaient, c'est de plus en plus le cas.
En plus souvent les rédacs veulent être sûres d'avoir des gens qui sachent écrire, le plus facile là encore c'est de prendre un ex d'une école.
Mais certains rédacs chefs n'aiment pas spécialement les anciens d'écoles, qu'ils peuvent trouver un peu tous sur le même moule, et qui donc écrivent tous pareil (confidence entendue d'un rédac chef).

Donc, que tu passes ou non par une école, à toi de faire tes preuves, de montrer que tu sais bien écrire, que tu as des idées originales d'articles (qualité essentielle pour un pigiste)... et quand on te commande un papier, de le rendre à l'heure.
Pour le moment, plus que de te lancer dans des piges, fais des stages, tu n'es qu'en 1ere année... essaie aussi d'être correspondant pour un journal local...
cilou
Messages : 1723
Inscription : 13 avr. 2005, 18:20
Contact :

Message non lu par cilou » 08 janv. 2008, 14:22

Tout dépend des journaux.
Lorsque je propose de nouvelles piges, je ne présente pas mes études, je dis que je suis pigiste et que j'ai des sujets à leur proposer. Généralement, si les sujets intéressent le journal, il "teste" le journaliste sur un article très court (genre article d'actu d'1/2 feuillet ou 1 feuillet), et si c'est concluant, il peut accepter des articles plus longs. Bref, avant d'être une plume, le journaliste est un apporteur d'informations et une force de proposition.
Simplement, écrire comme un journaliste n'est pas naturel. Il y a quelques bases à apprendre, genre dire l'information importante dès le départ, savoir accrocher le lecteur, etc. D'où l'importance des écoles de journalisme et/ou des stages : il est très difficile de commencer directement par la pige en ayant aucune expérience ni formation de journaliste. Cela dit, ça ne coûte rien d'essayer, propose des sujets, et tu verras bien.
Je te conseillerai un bon livre, le Guide de la pige, il y a tout dedans, aussi bien sur la manière de proposer des sujets que sur les aspects juridiques ou d'organisation.

Pour ma part, je n'ai pas fait d'école de journalisme, j'ai appris "sur le tas" lors d'un CDD en presse professionnelle, après des études scientifiques.
Pierrrot

Message non lu par Pierrrot » 08 janv. 2008, 16:23

merci beaucoup, vous m'apporter plein d'infos hyper-intéressante !

J'vais partir ce soir acheter le guide de la pige, j'espere le trouver à Cultura :)

c'est vrai ca fait longtemps qu'on me dit d'etre correspondant local, ca à l'air d'etre une bonne première étape, mais comment faire ? Il faut que j'envoie un CV et une lettre de motivation au siège du journal ?
Ou bien il faut que je propose des articles ?
zoom
Messages : 350
Inscription : 03 mai 2004, 09:41
Localisation : Montpellier
Contact :

Message non lu par zoom » 09 janv. 2008, 09:50

Pour le moment, plus que de te lancer dans des piges, fais des stages, tu n'es qu'en 1ere année... essaie aussi d'être correspondant pour un journal local...
Mouais, je n'abonderais pas trop dans ce sens ! CLP c'est quand même une sacrée forme d'exploitation à 5 € l'article, et même si çà peut être une bonne école pour apprendre à écrire, il faut bien réaliser qu'il y a très peu de chances que çà débouche sur un vrai emploi de journaliste. Cà risque au contraire de te cataloguer "main d'oeuvre à pas cher": si un jour tu as l'audace de vouloir proposer des piges, le canard aura tendance a vouloir te les payer .... au tarif CLP !

Les stages sont peut être plus formateurs, s'il s'agit de vrais stages, avec un tuteur, et sur un ou deux mois, pas des stages de deux ans ou tu remplaces un salarié pour trois tickets de métro.

Bref, au lieu d'accumuler les plans galère/esclavage modernne, tu peux aussi faire comme beaucoup de journalistes, commencer par la pige, proposer des sujets, démarcher les rédactions, rencontrer les journalistes au détour de salons ou conférences de presse. Ce n'est ni facile ni très rémunérateur au début, mais au moins quand un canard te prend une pige, tu peux te dire qu'il le font pour la qualité de ton travail et non pour sa (quasi) gratuité... La relation est alors toute autre.
Tu es étudiant, çà te laisse du temps pour te faire les dents: j'ai cumulé études et piges pendant trois ans avant de me lancer dans le journalisme, c'est effectivement assez confortable au début... même si après j'ai bouffé mes économies pour démarrer vraiment ma "carrière" de pigiste !
Avatar de l’utilisateur
Jef45
Messages : 87
Inscription : 09 oct. 2002, 17:59
Localisation : Loiret
Contact :

Message non lu par Jef45 » 26 janv. 2008, 17:41

Bonsoir tout le monde :D

je suis de l'avis de Zoom.

Mieux vaut aller au "charbon" en téléphonant aux rédactions, en leur adressant des propositions d'articles et reportages, plutôt que d'accumuler les stages très peu voire pas du tout rémunérés.


Bon courage.

Jef.
focus
Messages : 53
Inscription : 17 nov. 2007, 17:37
Contact :

Message non lu par focus » 27 janv. 2008, 14:00

Sauf qu'écrire un article, ce n'est pas écrire une disserte de droit ou d'histoire, et comme ça a été dis avant, il y a une façon d'écrire et de construire son article qui ne se devine pas... mais qui s'apprend. Et pour apprendre, bah le stage demeure la meilleure solution. En stage tu peux légitimement te faire corriger ton article deux ou trois fois si nécessaire. En piges, tu te grilles et on ne revient pas vers toi parce qu'il faut relire ton article plusieurs fois et que c'est donc une perte de temps...à côté des pigistes qui ont d'abord fait des stages et qui savent écrirent.
Avatar de l’utilisateur
Jef45
Messages : 87
Inscription : 09 oct. 2002, 17:59
Localisation : Loiret
Contact :

Message non lu par Jef45 » 27 janv. 2008, 17:38

Bonsoir tout le monde :D


personnellement, je ne pense pas que le stage soit la meilleure [ou la pire solution] pour apprendre le métier de journaliste.

Selon moi, faire un stage fait parti d'un ensemble. C'est un moyen parmi d'autres d'apprendre le métier de journaliste.

Mais il arrive un moment ou il faut bien se "lancer" dans le grand bain de la presse écrite, de la radio, etc., selon ses compétences, et proposer des sujets [si l'on a fait le choix de "l'option" : pige] !

D'autre part, il ne suffit pas d'avoir un style d'écriture particulier, il faut également connaitre le domaine dans lequel l'on souhaite travailler.

C'est en tout cas le souhait premier de nombreuses rédactions avant même de savoir si l'on sait écrire correctement.

Par ailleurs, le risque de se "griller" peut-être limité si l'on dit clairement ce que l'on sait ou ne sait pas faire au directeur de publication, rédacteur en chef, journaliste, avec lequel l'on négocie une "pige".

En outre, il est toujours bon de demander quelques précisions sur la manière de présenter tel ou tel sujet proposé : style, longueur, encadré-s, tableaux, etc.

Toujours sur la même idée, rien ne t'empêche de lire et de t'inspirer - sans les copier :evil: - des articles et des reportages des confrères et consœurs travaillant déjà - comme pigistes ou non - dans le journal avec lequel tu entames une collaboration.

Quant aux rédactions qui reviennent vers toi... elle sont rares car, le plus souvent, elles considèrent les pigistes comme des "forces de proposition".

De ce fait, c'est à toi, dans 95 % des rédactions, de te manifester, de les tenir informé du travail que tu es entrain de réaliser pour eux si tel est le cas et de leur proposer de nouveaux sujets.


Bonne soirée.

Jef.
Répondre

Revenir à « Piges et pigistes »