Les précautions à prendre pour ne pas se faire piller

Espace Edition : comment éditer un livre ? Auteur, ca paye ? Quelles maisons d'édition approcher ? ...
Avatar de l’utilisateur
Fabien_Lorch
Messages : 426
Inscription : 04 nov. 2005, 14:36
Localisation : Quelque part dans le bas-monde
Contact :

Les précautions à prendre pour ne pas se faire piller

Message non lu par Fabien_Lorch » 04 nov. 2005, 14:56

Voilà ma question est assez simple comment faut-il faire pour protéger son oeuvre et son antériorité? Je cherche à déposer mon texte quelque part afin que personne ne le reproduise pour le vendre mais je cherche cela à moindre coût. Mes revenus d'étudiants ne me permmettent pas tout. J'ai entendu parler de l'enveloppe Soleau et du dépôt chez notaire mais je ne connais pas trop le coté pratique. Que me conseillez-vous?
Il n'y a que les sots et les morts qui ne changent pas d'opinion.
future grande journaliste
Messages : 299
Inscription : 08 oct. 2003, 15:51
Contact :

Message non lu par future grande journaliste » 04 nov. 2005, 15:28

le moyen le plus simple et le plus économique : tu prends une enveloppe, tu mets ton texte dedans, tu colles l'enveloppe, tu vas à la poste, tu demandes à la gentille guichetière de mettre le cachet de la poste sur le dos de l'enveloppe (à moitié sur le rabat, à moitié sur l'enveloppe), et le tour est joué... Coût de l'opération : une enveloppe, du papier et de l'encre... Vois pas de moyen plus économique...
"ne vous emmerdez plus, emmerdez les autres !"
Avatar de l’utilisateur
Fabien_Lorch
Messages : 426
Inscription : 04 nov. 2005, 14:36
Localisation : Quelque part dans le bas-monde
Contact :

Message non lu par Fabien_Lorch » 05 nov. 2005, 12:23

future grande journaliste a écrit :le moyen le plus simple et le plus économique : tu prends une enveloppe, tu mets ton texte dedans, tu colles l'enveloppe, tu vas à la poste, tu demandes à la gentille guichetière de mettre le cachet de la poste sur le dos de l'enveloppe (à moitié sur le rabat, à moitié sur l'enveloppe), et le tour est joué... Coût de l'opération : une enveloppe, du papier et de l'encre... Vois pas de moyen plus économique...
Merci c'est justement ce que je pensais!
Il n'y a que les sots et les morts qui ne changent pas d'opinion.
Mr Blonde
Messages : 23
Inscription : 29 nov. 2004, 19:59
Localisation : Paris, Châlons, ailleurs...
Contact :

Message non lu par Mr Blonde » 05 nov. 2005, 13:42

L'enveloppe simple, c'est bien, le recommandé c'est mieux... car plus officiel
"premier poteau, premier servi" Thierry Rolland
Avatar de l’utilisateur
Mireille
Messages : 271
Inscription : 17 sept. 2002, 19:56
Localisation : Paris
Contact :

Message non lu par Mireille » 12 nov. 2005, 09:48

Fabien la rumeur veut que nos écrits soient la cible de personnes peu scrupuleuses qui n'attendraient qu'une chose ---->

Nous les piquer! :lol: :lol:


GAG! Tu peux faire protéger ton texte comme te l'indique Future gde journaliste et Mr Blonde, mais cela ne signifiera pas que tu ne seras pas pillé... :wink:

Ceux qui vivent de l'écriture ont un super logiciel de ré-écriture. Ils peuvent tout simplement piquer ton idée et transformer le contenu de ton oeuvre.... Et là, pas de protections possibles.

Plusieurs personnes peuvent avoir la même idée !!

Tu auras ainsi la joie de voir ce que tu as pensé, la même idée pas le même contenu, signé de quelqu'un qui va en vivre...

En revanche si certain de tes personnages sont très caricaturaux, et leurs noms relativement porteurs, le mieux est de les faire protéger en tant que marque déposée!
Soit chez huissier, soit à l'INPI, c'est un peu plus cher qu'un envoi recommandé, mais c'est celui ou celle qui dépose le premier(e) la marque qui en est le propriétaire.

Si tes personnages s'appellent Robert, Jean, Martine, c'est pas la peine de chercher à les protéger.

J'ai déposé "La Mère Teuil" avec tous ses personnages et "CHACUN SES GOUTS"

ce qui ne m'empêche pas de les laisser sur le Net.

Tu peux également ne déposer que le "titre de ton texte" les titres sont assez accrocheurs et inspirent souvent les auteurs en panne d'inspiration.
Avatar de l’utilisateur
Fabien_Lorch
Messages : 426
Inscription : 04 nov. 2005, 14:36
Localisation : Quelque part dans le bas-monde
Contact :

Message non lu par Fabien_Lorch » 14 nov. 2005, 09:12

Merci Mireille je retiendrais l'info en tout cas!
Il n'y a que les sots et les morts qui ne changent pas d'opinion.
nudel
Messages : 11
Inscription : 06 juin 2005, 17:21
Contact :

PROTECTION concept

Message non lu par nudel » 14 nov. 2005, 12:42

Il existe un système simple et fiable, l'enveloppe SOLLEAU (15€ auprès de l'INPI)
Voir sur le site INPI ou taper "enveloppe solleau" sur google
cilou
Messages : 1723
Inscription : 13 avr. 2005, 18:20
Contact :

Message non lu par cilou » 14 nov. 2005, 13:41

Oui, mais protéger une idée est impossible. Dans le cas de textes, seul le pillage de bouts de phrases est illégal, pas le pillage d'idée, et ce, quelle que soit la forme sous laquelle tu as déposé ton oeuvre.
Avatar de l’utilisateur
Fabien_Lorch
Messages : 426
Inscription : 04 nov. 2005, 14:36
Localisation : Quelque part dans le bas-monde
Contact :

Message non lu par Fabien_Lorch » 14 nov. 2005, 14:03

nudel a écrit :Il existe un système simple et fiable, l'enveloppe SOLLEAU (15€ auprès de l'INPI)
Voir sur le site INPI ou taper "enveloppe solleau" sur google
C'est justement l'idée que j'avais eu au départ mais je ne savais pas de que c'était en fait! :lol:
cilou a écrit :Oui, mais protéger une idée est impossible. Dans le cas de textes, seul le pillage de bouts de phrases est illégal, pas le pillage d'idée, et ce, quelle que soit la forme sous laquelle tu as déposé ton oeuvre.
Oui mais on peut prouver que plusieurs idées ont été pompé et donc quasiment l'ensemble du texte. Chez moi c'est une politique fiction et donc il y a énormément de travail d'idées alors au bout d'une ou deux cela se répère trop vite.

J'ai une théorie deux éléments qui concordent c'est une coïncidence, trois éléments un concours de circonstances, quatre une situation supposée prévue, cinq la certitude que c'est volontaire!

:roll:
Il n'y a que les sots et les morts qui ne changent pas d'opinion.
cilou
Messages : 1723
Inscription : 13 avr. 2005, 18:20
Contact :

Message non lu par cilou » 14 nov. 2005, 15:14

Oui, mais pomper des idées n'est pas illégal (du moins pour l'édition). Donc tu auras beau prouver que les idées sont pompées, tu n'obtiendras pas condamnation.
Exemple : les ayant-droits de Margarett Mitchell, auteur d'Autant en emporte le vent, avaient porté plainte contre Régine Desforges, car la Bicyclette bleue reprend totalement le scénario d'Autant en emporte le vent (sauf que ça se passe pendant la seconde guerre mondiale au lieu de la guerre de sécession). Ils ont été déboutés car on a le droit de piquer un tel scénario, tant qu'on ne pique pas des phrases.
C'est la manière dont l'idée est exprimée qui peut être protégée, pas l'idée elle-même.
Avatar de l’utilisateur
Fabien_Lorch
Messages : 426
Inscription : 04 nov. 2005, 14:36
Localisation : Quelque part dans le bas-monde
Contact :

Message non lu par Fabien_Lorch » 14 nov. 2005, 15:21

cilou a écrit :Oui, mais pomper des idées n'est pas illégal (du moins pour l'édition). Donc tu auras beau prouver que les idées sont pompées, tu n'obtiendras pas condamnation.
Exemple : les ayant-droits de Margarett Mitchell, auteur d'Autant en emporte le vent, avaient porté plainte contre Régine Desforges, car la Bicyclette bleue reprend totalement le scénario d'Autant en emporte le vent (sauf que ça se passe pendant la seconde guerre mondiale au lieu de la guerre de sécession). Ils ont été déboutés car on a le droit de piquer un tel scénario, tant qu'on ne pique pas des phrases.
C'est la manière dont l'idée est exprimée qui peut être protégée, pas l'idée elle-même.
C'est un peu stupide. Pour les parodies je comprends tout à fait mais pour les palgiats l'intérêt est de condamner les gens qui réutilisent le même schéma scénaristique d'un bouquin. Car sinon il suffit juste de faire de la paraphrase et le tour est joué!
Il n'y a que les sots et les morts qui ne changent pas d'opinion.
cilou
Messages : 1723
Inscription : 13 avr. 2005, 18:20
Contact :

Message non lu par cilou » 14 nov. 2005, 17:04

Oui, mais en même temps, je comprends la loi : plusieurs personnes peuvent avoir la même idée en même temps (c'est même fréquent car beaucoup d'idées sont "dans l'air du temps"). Imagine les procès sans fins qui pourraient exister sur l'antériorité des idées !
Et puis beaucoup de chefs d'oeuvre n'auraient pas existé. Don Juan de Molière, par exemple (ce n'est pas lui qui a inventé ce personnage).
Au moins, quand un paragraphe complet est pompé, le plagiat est clair.
Répondre

Revenir à « Métiers de l'édition »